Le Tracteur Pulling est un sport mécanique d’origine américaine. Cette discipline méconnue des français est en plein essor en Europe. Les participants disposent d’engins à motorisations surpuissantes conçus spécialement pour la compétition. Le principe est simple, sur une piste en terre battue, tracter une remorque lestée le plus loin possible. La difficulté repose sur le fonctionnement de la remorque, en effet celle-ci devient de plus en plus lourde au fur et à mesure de sa progression.

 

L’histoire du Tracteur Pulling

 

Le Tracteur Pulling, tiré de son nom initial "Tractor Pulling" signifie "Tire de tracteur". Cette discipline est à proprement dit, née au début du 20ème siècle après l’invention des premiers tracteurs, cependant les premiers "concours de tractions" remontent à la fin du 19ème siècle : A l’époque, les fermiers américains se défient les uns contre les autres pour déterminer qui a le cheval le plus musclé. Dans certains cas les chevaux sont lestés est sont évalués sur la distance parcouru, dans d’autres cas ils sont attelés à un traineau de bois sur lequel des hommes montent un à un jusqu’à ce que les chevaux ne puissent plus avancer. Les chevaux qui arrivent à tracter la plus lourde charge ou qui parviennent à aller le plus loin sont alors considérés comme les plus forts !

Cette discipline communément appelée le Horse Pulling se pratique encore aujourd’hui mais avec un traineau en acier lesté par des blocs de bétons et des chevaux de traits spécialement élevés pour tirer de fortes charges.

 

Horse Pulling 1

Horse Pulling 2 

 

Le début du Tracteur Pulling

 

Dans les années 1910 les premiers engins agricoles sont inventés et commence à être utilisés dans les champs. Plus tard, suite à la première guerre mondiale, l’économie américaine grimpe en flèche, des acticités agricoles voient le jour. C’est en 1929 que l’on aperçoit une première manifestation de véhicules motorisés à Vaughansville dans le Missouri puis à Bowling Green dans l’Ohio. On ne parle pas encore de compétitions de Tracteur Pulling mais plutôt de simples évènements nationaux durant lequel de rustiques véhicules agricoles se battent en duel dans des épreuves de tractions. Durant les années suivantes, la discipline perdurera mais dans un contexte économique difficile, elle n’aura de réel succès qu’après la seconde guerre mondiale.

 

Au début des années 1950, les engins agricoles affluent dans les champs, Un agriculteur sur deux possède un tracteur.

Peu à peu les fermiers se passionnent à faire tracter leurs machines le dimanche durant les foires régionales. Les Ford, Massey Ferguson ou encore Farmall se défient dans des courses de "Tout ou rien " : Les Machines sont attelées à un traineau de bois sur lequel sont placés de gros blocs de pierre. Le tracteur qui parvient à tracter la plus lourde charge est alors gagnant. Avec des puissances variant de 10cv à 40cv, les meilleurs concourants réussissent à atteindre le bout de la piste, tandis que d’autre font du sur place par manque d’adhérence.

Plus tard, ce qui s’apparentait à une attraction le dimanche se transforme en guerre de puissance : Les concourants innovent et commencent à alourdir leurs machines pour mieux adhérer à la piste, puis ils modifient la mécanique pour gagner en force… Très vite les meilleurs tracteurs viennent à bout des pierres les plus lourdes, il devient alors très difficile de distinguer les vainqueurs.

 

Des machines de plus en plus puissantes

 

Pendant les années 1960, le Tracteur Pulling connait un grand essor avec bon nombres d’innovations.

Les organisateurs ont l’idée de construire un traineau qui s’assourdit au cours de son trajet, ils inventent le "traineau humain".

Un rituel est alors rapidement mis en place : des volontaires sont alignés au bord de la piste, tous les 10 mètres un ensemble d’entre eux sautent sur le traineau jusqu’à ce que le tracteur, à bout de souffle, s’immobilise. Ce nouveau traineau, plus efficace suscite alors beaucoup d’engouement auprès du public, il sera rapidement adopté par les organisations.

Dans la même lancée, les tracteurs évoluent toujours et encore, certains agriculteurs passionnés, commencent à dédier leurs machines à la discipline. Deux grandes écoles se forment : il y a ceux qui améliorent la motorisation standard de leurs tracteurs et ceux qui la remplacent par un nouveau moteur plus puissant. Les catégories sont alors classées par poids, on parle de 5000, 9500 ou encore 14.000 livres.

 

Old 1

Old 2

Old 3

 

Aux milieux des années 1960, dans l’Ohio, les frères Carl et Paul Bosse mettent au point la première boite de transfert. Celle-ci permet de relier plusieurs moteurs à une même transmission. C’est ainsi que l’on voit apparaitre les premiers tracteurs à double V8 (V8 agricoles au diesel). On commence également à voir débarquer quelques rares V12 et autres moteurs d’avions.

Rapidement le "traineau Humain" devient une source de danger considérable. Les tracteurs deviennent trop rapides et les commissaires de course peinent à sauter sur le traineau, certains d’entre eux tombent durant les tractions. Le "traineau Humain" affiche un poids parfois irrégulier et devient ingérable.

 

En 1967 la Northwestern Ohio Tractor Pullers Association (NWOTPA) construit "Heartbreaker" : la première remorque à transfert de poids automatique. Celle-ci est équipée de quatre roues à l’arrière, au début de la traction les poids sont placés au-dessus des roues. Lorsque le tracteur commence à tirer, les poids se translate jusqu’à l’avant de la remorque via une chaine, l’avant de la remorque se met alors à frotter contre le sol à tel point que le tracteur, par manque d’adhérence fini toujours pas s’arrêter. L’idée de la remorque automatique et vite copiée par les autres états et remplace le "traineau humain". A ce jour ce principe de remorque reste inchangé.

 

Old2 1

Old2 2

Old2 3

 

En 1969 la National Tractor Pullers Association (NTPA) est créé par les représentants de huit États, celle-ci a pour but de fixer des règles précises, en effet celle-ci varient d’un état à un autre, désormais le cahier des charges est commun et les compétitions se déroulent avec la règle du Full Pull : Lorsqu’un tracteur parvient au bout de la piste il réalise un Full Pull est accède à une finale.

Les catégories sont regroupées en deux grandes familles, les "Stock" et les "Modified". Les Stock sont des tracteurs standards avec un moteur d’origine et les Modified ont un châssis de tracteur standard mais sont équipés de moteur modifiés (V8, V10, V12 etc…).

Enfin des normes de sécurités voient le jour, les spectateurs sont placés loin de la piste derrière une barrière de béton. Les pilotes sont tenus de porter un casque et quelques années plus tard une combinaison ignifugée.

 

Vers la démesure 

 

C’est durant les années 1970 que le Tracteur Pulling voit apparaitre les premiers monstres de puissances.

Le Tracteur Pulling devient peu à peu couteux et regroupe des passionnés de plus en plus innovateurs. Les "Stock" sont toujours plus puissants et s’équipent de turbos. Dans la classe "Modified" on voit apparaitre de gros monstres de puissance tel que le triple V8 "Makin Bacon Special", plus tard l’impressionnant "Mission Impossible" comptera jusqu’à 7 V8 !

De nouvelles catégories font leurs apparitions, premièrement les Super Modified, plus tard en 1977 les "Stock" deviennent des Super Stock. En 1978 apparaissent les Unlimited (nombre de moteurs illimité). Enfin c’est au début des années 1980 qu’apparaissent les Pro Stock, Mini Pullers et Pick-Up.

 

80s 1

80s 2

80s 3

80s 4

 

Le Tracteur Pulling commence à dépasser les frontières. Il apparait en 1976 en Australie puis en 1977 en Europe :

En effet, en 1976 un groupe de néerlandais part visiter un festival agricole dans le Minnesota en compagnie de rédacteurs du magazine "Boerderij" (Agriculture), Ils y découvrent le Tracteur Pulling. Sur le chemin du retour l’un d’entre eux imagine que la discipline serait une belle activité pour les jeunes agriculteurs néerlandais. Suite à une réunion en février 1977 la Nederlandse Truck en Tractor Pulling Organisatie (NTTO) est créé. En octobre, il s’organise une première compétition de Tracteur Pulling dans le parc agricole de Flevohof à Biddinghuizen avec l’invitation de quelques tracteurs américains et une remorque. Malgré des conditions climatiques compliqués le Samedi, l’évènement est un véritable succès avec près de 20 000 spectateurs. C’est alors le début du Tracteur Pulling en Europe.

 

Des années 1980 jusqu’à aujourd’hui le Tracteur Pulling ne cessera de s’enrichir :

En Europe, le sport se développe, certains tracteurs américains sont rachetés par de jeunes équipes néerlandaises. L’Angleterre, l’Allemagne et le Danemark sont les premiers pays à se lancer dans la discipline, puis au milieu des années 1980 une grande majorité de fédérations se créent. Le sport arrive entre autres en France en 1983 à Amboise (37), puis à Bernay (27) en 1984, les tracteurs sont alors appelés les "Tractosaurs" et culminent à une puissance de 500 à 1500cv.

 

En Amérique, les motorisations gagnent encore est toujours en puissance, avec des V8 encore plus gros, les premières turbines font leurs apparitions et les châssis sont de plus en plus légers.

Enfin les dernières normes de sécurité se généralisent, Au milieu des années 1990 des arceaux de sécurités sont imposés ou encore des carter pour contenir les pièces mouvantes sur les moteurs. Les remorques sont équipées d’un poste de pilotage, de feux de signalisations, d’un Kill-Switch, d’une mesure infrarouge etc…

 

Aujourd’hui, un Tracteur Pulling peut atteindre jusqu’à 12 000cv et produit plus de 110 dB ! Il existe certainement une centaine de catégories dans le monde reparties à travers plusieurs centaines de fédérations. Bien que plutôt méconnu, ce sport est devenu un incontournable de la mécanique est demeure encore et toujours le sport terrestre le plus puissant du monde !

 

Principe et déroulement d’une compétition

 

Le principe du Tracteur Pulling est assez simple, sur une piste en terre battu, tracter une remorque le plus loin possible. La difficulté repose sur le fonctionnement de la remorque, en effet celle-ci devient de plus en plus lourde au fur et à mesure de sa progression.

 

La remorque

 

La remorque est un élément clé du Tracteur Pulling, son fonctionnent et à la fois technique et sécurisé !

Elle est équipée d’un lest capable de se déplacer de l’arrière jusqu’à l’avant de la remorque. Pendant que la remorque avance le lest progresse sur celle-ci jusqu’à ce qu’il appuie sur un patin. Portant sur le sol, le patin exerce une pression grandissante qui augmente le poids de la remorque, parfois même les remorques sont équipées de "couteaux" sous le patin pour augmenter encore plus les frottements avec le sol. Ainsi avec de telles mesures, selon les catégories, la charge varie de 15 à 25 tonnes au départ pour aller à plus de 70 tonnes vers les 100m.

 Remorque

La remorque dispose d’un système de mesure infrarouge situé à l’avant. Il permet de mesurer la distance parcourue par le tracteur pendant un pull. Cette mesure est au centimètre près.

Enfin il fait préciser que la remorque dispose de tout un tas de sécurités, l’une des plus connus : le "Kill-Switch", il s’agit d’un câble relié entre le tracteur et la remorque, En cas de dangers ou d’incidents techniques, le pilote de la remorque peut alors déclencher le "Kill-Switch" ce qui éteindra directement les moteurs du tracteur Pulling.

 

Le déroulement de la compétition

 

Les Tracteurs Pulling sont séparés en plusieurs catégories mais le principe de la compétition ne change pas.

Une compétition de Tracteur Pulling se déroule en deux manches : la qualification puis la finale.

Un tracteur dispose d’un ou de deux essais pour se qualifier (cela dépend de l’enjeu de la compétition), à la suite desquels il accède à la finale. Les tracteurs exécutent leurs tractions (Pull) à tour de rôle.

Chaque concurrent se présente sur la piste, puis devant la remorque ; un technicien vient atteler celle-ci. Ensuite Les mécaniciens font les dernières vérifications sur le ou les moteurs, le tracteur exerce une légère accélération afin de tendre la chaine. Enfin le « Flag-man » vérifie que la piste et bien dégagée, et lance le départ avec son drapeau vert. Le pilote fait alors rugir son moteur pour décoller la remorque et la tirer le plus loin possible.

 

La qualification

Une piste de Tracteur Pulling mesure généralement 130 mètres de long sur 10 mètres de large.

Pour se qualifier un tracteur doit réaliser une distance minimale de 100 mètres, On dit alors qu’il réalise un « Full Pull » (FP), cela signifie que le tracteur a réalisé la distance nécessaire pour accéder à la finale. Attention il existe néanmoins quelques subtilités sur la distance nécessaire pour faire un Full Pull. Dans 90% des cas le Full Pull est à 100 mètres, mais il existe des pistes ne dépassants pas les 85 mètres. Dans ce cas le Full Pull est à 60 mètres. Aux Etats-Unis les distances sont en « feet » ainsi le Full Pull se situe à 320 ft soit 98 mètres.

 

La finale :

Lors de la finale (pull off) la remorque est lestée afin de stopper tous les tracteurs avant le bout de la Piste.

Les tracteurs ne disposent que d’un seul essai. Le vainqueur est celui qui parcourt la plus grande distance.

 

Les Subtilités

 

La disqualification :

Un tracteur peut être disqualifié. En effet le bord de la piste est délimité par deux lignes blanches. Pour des raisons de sécurité, ces lignes ne doivent en aucun cas être franchies sous peine de disqualification. Un tracteur disqualifié est classé dernier de la qualification ou de la finale. Un tracteur peut aussi être disqualifié pour d’autres raisons : non-conformité, perte de pièces de sécurité sur la piste etc…

 

Le Pull Test :

Avant chaque catégorie, le premier tracteur doit réaliser un Pull Test, il s’agit d’un test afin de déterminer si le poids de la remorque est adapté à l’épreuve. Le tracteur effectue un pull. En fonction de la distance parcourue, les commissaires de pistes valident ou non le poids de la remorque : si le pull test est acceptable la distance est validée pour la compétition. Si le pull test n’est pas acceptable, la remorque est alors allégée ou alourdie. La distance du pull n’est pas retenue.

 

Le Full Pull au Pays-Bas :

Aux Pays-Bas, le nombre de participants par catégorie est élevé. Pour écourter la durée des compétitions le Full Pull a été fixé à 110 mètres. Si moins de quatre tracteurs réalisent le full pull, les meilleurs tracteurs ayant échoué accèdent à la finale (sous réserve qu’ils aient terminé à moins de 10m du Full Pull) de manière à ce qu’il y ait quatre finalistes.

 

La Super Finale :

Les Supers Finales (Pull Off 2) sont assez rares on en compte moins d’une dizaine par an. Lors de la finale si deux tracteurs ou plus réalisent une distance de plus de 110 mètres aisément, on organise une super finale pour les départager, avec une remorque encore alourdie.

 

Le Pull de 0 mètre :

Pour que la distance d’un pull soit valide il faut que le tracteur ait reçu le top départ. En d’autres termes si un tracteur ne parvient pas à faire bouger la remorque après avoir reçu le top départ du Flag-man, sa distance sera de 0 mètre. Alors qu’un tracteur qui ne se présente pas devant la remorque est considéré comme n’ayant pas réalisé de distance.

 

Le Hookpoints :

Le Hookpoints signifie « points de crochetage ». C’est un cas bien particulier ou un concurrent est considéré comme ayant participé à une catégorie sans avoir réalisé de distance valide. Celui-ci gagne le droit de figurer dans le classement et de marquer des points de présence dans le cadre d’une manche de championnat. En d’autres termes le tracteur marque des points car il a été accroché à la remorque et a reçu le feu vert malgré un pull invalide.

Généralement le Hookpoints intervient lorsqu’un tracteur casse durant un Pull Test non retenu. Dans ce cas, le tracteur cassé ne peut pas réexécuter un pull valide mais il est considéré comme ayant participé.

 

Pour clôturer ces explications, voici un exemple type de résultats avec toutes les subtilités possibles et imaginables, il permet de bien comprendre comment sont classé les tracteurs en fonction de leurs distances.

 

No

Tracteurs

Pays

Pull 100m

Pull Off

Pull Off 2

1

Double Screamin’

NL

FP

FP

77.36

2

Black Power

DK

FP

FP

76.82

3

Rocket Science

NL

FP

104.37

 

4

Roude Leiw Junior

LU

FP

99.02

 

5

De Jong Special

NL

FP

DISQ

 

6

Never Satisfied

NO

FP

-

 

7

Green Monster

DE

82.12

 

 

7

Metal Boy

DK

82.12

 

 

9

Black Gold

UK

56.30

 

 

10

Mad Max

BE

00.00

 

 

11

Woody Woodpecker

NL

DISQ

 

 

12

Herbie

NL

HP

 

 

13

Russian Roulette XL

NL

-

 

 

 

Les catégories de Tracteur Pulling

 

Il existe une très large variété de catégorie en Europe. On compte une cinquantaine de catégorie homologué + une vingtaine de sous-divisions de poids en Standard Pulling. A cela il faudrait ajouter les catégories dites « hors la loi » pratiquées par des petites fédérations aux règles de sécurité douteuses…

 

Si on devait se focaliser sur les catégories des pays membre de l’ETPC (European Tractor Pulling Committee) et qui par conséquent ont été élaborées avec des normes de sécurité reconnues, on pourrait les répartir dans 5 grandes familles : Les Standard Pulling, Farm Pulling, Truck Pulling, Garden Pulling et Tractor Pulling.

 

Les Standard Pulling :

Les Standard Pulling sont des tracteurs agricoles des plus basiques : Ils ne bénéficient d’aucune modification ni d’aucun boost de puissance. Ils sont en tout point identiques avec les tracteurs utilisés dans les champs et homologués sur la route. Les Standard Pulling sont des catégories conviviales qui se disputent généralement entre agriculteur du coin.

Les catégories sont classées selon un poids total à ne pas dépasser : Standard 2t, Standard 4,5t, Standard 8t etc… Les catégories sont alors définies par l’organisateur en fonction des compétiteurs locaux, il s’est déjà vu des catégories de Standard 18t pour des engins agricoles très massif.

 

Standard 1

Standard 2

Standard 3

 

Les Farm Pulling :

Les Farm Pulling sont des tracteurs standards modifiés. En fonction des catégories, les modifications engendrées vont du simple boost de turbo (Hobby Sport) à la reconstruction complète du moteur et l’optimisation du châssis (Super Sport). Il va de soi que la majorité des Farm Stock sont dédiés au Pulling et ne sont plus conventionnés pour servir dans les champs.

On compte un peu plus d’une quinzaine de catégorie en Europe : Hobby Sport 3,5t, Sport 4,5t, Super Sport 3,6t pour n’en citer que quelques-unes. Bien souvent des championnats nationaux sont organisés autour de ces catégories.

 

Farm 1

Farm 2

Farm 3

 

Les Truck Pulling :

En Truck Pulling, les tracteurs sont remplacés par de gros camion généralement limités à 8,5t. De la même façon que les Standard Pulling, il existe la catégorie Standard Truck qui regroupe des camions concourant sans la moindre modification. Les catégorie Sport et Super Sport Truck en revanche autorisent le remplacement de composant autour du moteur voire l’ajout de turbos, ce qui donne lieux à de grosse bête pleine d’énergie !

 

Truck 1

Truck 2

Truck 3

 

Les Garden Pulling :

Les Garden Pulling sont, comme leur nom l’indique, comparés à des tracteurs tondeuse. En effet ces petits engins d’un tout autre monde n’excèdent jamais les 630kg. Les remorques utilisées pour ces tracteurs sont d’ailleurs dimensionnées à leurs tailles. Il existe une petite dizaine de catégorie en Europe, elles sont souvent classées par poids : 350 kg, 500kg, 600 kg etc… Les moteurs utilisés ce sont de voiture et de moto la plupart du temps accompagné d’un turbo, certaines équipes se sont même amusés à faire tourner ces moteurs au méthanol !

 

Garden 1

Garden 2

Garden 3

 

Les Tractor Pulling :

Enfin il y a les Tractor Pulling : Ce n’est pas vraiment une famille de catégorie à proprement dit mais lorsque que l’on parle de Tractor Pulling on fait bien souvent référence aux machines surpuissantes qui existe dans le milieu !

Les Tractor Pulling atteignent les limites de la mécanique. On ne parle plus de tracteur modifié mais d’engin bâtis de toute pièce pour développer un maximum de chevaux ! Mini Modified, Pro Stock, Two Wheel Drive, Heavy Modified, autant de catégories regroupant des puissances allant de 500cv à quasiment 12 000cv. Il existe très précisément 15 catégories en Europe. Les principales caractéristiques sont listées ci-dessous :

 

White Noise

Mini Modified / 950 kg

Poids Maximum :

0,95 tonnes.

Carburants :

Diesel, Avgas, Kérosène, Méthanol.

Pays :

Royaume-Uni

Particularité :

Tout type de moteurs autorisés : V8, V12, Turbine etc…

Limite de puissance de 1000cv.

 

Tiger

Mini Modified / 1050 kg

Poids Maximum :

1,050 tonnes.

Carburants :

Diesel, Avgas, Kérosène, Méthanol.

Pays :

Royaume-Uni

Particularité :

Tout type de moteurs autorisés : V8, V12, Turbine etc…

Limite de puissance de 1000cv.

 

Lucky Ducky

Mini Unlimited

Poids Maximum :

0,95 tonnes.

Carburants :

Diesel, Avgas, Kérosène, Méthanol.

Pays :

Allemagne, Autriche, Danemark, Finlande, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède.

Particularité :

Tout type de moteurs autorisés : V8, V12, Turbine etc…

-

 

Highlander

Limited Modified 3.5 t

Poids Maximum :

3,5 tonnes.

Carburants :

Diesel, Essence d’avion, Kérosène, Méthanol.

Pays :

Allemagne.

Particularité :

Tout type de moteurs autorisés : V8, V12, Turbine etc…

Limite de cylindrée en fonction de la motorisation choisis.

Limite sur les dimensions des compresseurs et turbos.

 

Brumbassen

Limited Modified 4 t

Poids Maximum :

4,0 tonnes.

Carburants :

Diesel, Diester, Avgas.

Pays :

Danemark.

Particularité :

Un seul moteur autorisé.

-

 

Russian Roulette XL

Light Modified

Poids Maximum :

2,5 tonnes.

Carburants :

Alcool + Eau, Diesel, Diester, Avgas, Kérosène, Méthanol.

Pays :

Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, France, Italie, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède.

Particularité :

Tout type de moteurs autorisés : V8, V12, Turbine etc…

-

 

Flying Hawk

Modified

Poids Maximum :

3,5 tonnes.

Carburants :

Alcool + Eau, Diesel, Diester, Avgas, Kérosène, Méthanol.

Pays :

Allemagne, Autriche, Danemark, Finlande, France, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède.

Particularité :

Tout type de moteurs autorisés : V8, V12, Turbine etc…

-

 

Green Fighter

Heavy Modified

Poids Maximum :

4,2 tonnes.

Carburants :

Alcool + Eau, Diesel, Diester, Avgas, Kérosène, Méthanol.

Pays :

Allemagne, Autriche, Danemark, Finlande, France, Italie, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède.

Particularité :

Tout type de moteurs autorisés : V8, V12, Turbine etc…

-

 

Lambada

Unlimited

Poids Maximum :

4,0 tonnes.

Carburants :

Alcool + Eau, Diesel, Diester, Avgas, Kérosène, Méthanol.

Pays :

Pays-Bas.

Particularité :

Tout type de moteurs autorisés : V8, V12, Turbine etc…

Le rapport Nombre/puissance des moteurs est illimité.

-

 

Mien Masjien

Light Two Wheel Drive

Poids Maximum :

1,65 tonnes.

Carburants :

Diesel, Méthanol.

Pays :

Pays-Bas.

Particularité :

La motorisation doit être d’origine automobile : V8.

Doit avoir l’apparence d’une carrosserie automobile.

-

 

No Illusion

Two Wheel Drive

Poids Maximum :

2,6 tonnes.

Carburants :

Diesel, Méthanol.

Pays :

Danemark, France, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède.

Particularité :

La motorisation doit être d’origine automobile : V8.

Doit avoir l’apparence d’une carrosserie automobile.

-

 

True Blue

Limited Pro Stock

Poids Maximum :

3,5 tonnes.

Carburants :

Diesel.

Pays :

Royaume-Uni.

Particularité :

Doit avoir l’apparence d’un tracteur agricole.

Le bloc moteur et vilebrequin doivent être d’origine.

Un seul turbo autorisé.

Limite de cylindrée de 6,6 litres.

 

New Generation

Pro Stock

Poids Maximum :

3,5 tonnes.

Carburants :

Diesel.

Pays :

Allemagne, Belgique, Danemark, Finlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède.

Particularité :

Doit avoir l’apparence d’un tracteur agricole.

Le bloc moteur et vilebrequin doivent être d’origine.

Un seul turbo autorisé.

Limite de cylindrée de 8,4 litres.

 

Navigator

Limited Super Stock

Poids Maximum :

3,5 tonnes.

Carburants :

Méthanol + Eau.

Pays :

Allemagne, Belgique, Danemark, France, Pays-Bas, Royaume-Uni, Norvège, Suède.

Particularité :

Doit avoir l’apparence d’un tracteur agricole.

Le bloc moteur et vilebrequin doivent être d’origine.

Un seul turbo autorisé.

Limite de cylindrée de 7,6 litres.

 

Wildcat

Super Stock

Poids Maximum :

3,5 tonnes.

Carburants :

Méthanol + Eau, Diesel.

Pays :

Allemagne, Danemark, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni.

Particularité :

Doit avoir l’apparence d’un tracteur agricole.

Limite de cylindrée de 10,7 litres.

-

 

Les championnats

 

Les Tracteurs Pulling ne sont pas sélectionnés au hasard pour les compétions. Chaque pays a ses propres championnats, et chaque championnat se composent de plusieurs compétitions réparties dans un pays.

A l’issu de chaque manche les tracteurs vainqueurs rapportent un certain de nombre de points. Les résultats de toutes les épreuves de l’année sont ainsi additionnés et permettent de décerner le titre de champion du pays. Un concurrent peut choisir de s’inscrire à n’importe quel championnat.

 

Eurocup et Championnat d’Europe

 

L’Eurocup c’est un championnat dont les manches sont reparties dans toute l’Europe : Pays-Bas, Danemark, France, Italie, Suède, Hongrie etc…

 

Le championnat d’Europe est indépendant de l’Eurocup, c’est une compétition qui a lieu une fois par an dans un pays sélectionné à tour de rôle. Les tracteurs sélectionnés pour cette compétition sont les 2-3 meilleurs tracteurs de chaque championnat. A l’issue de cette compétition les tracteurs vainqueurs sont reconnus Champion d’Europe.

 

 

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com